google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • monde

    « Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. »(Jn 17,1)

    1« Hélder Câmara critique la dictature militaire brésilienne, qui le surnomment « l'évêque rouge », ce qui lui fit dire : « Je nourris un pauvre et l'on me dit que je suis un saint. Je demande pourquoi le pauvre n'a pas de quoi se nourrir et l'on me traite de communiste. » (internet)

    2 François Pape : « Certains passages d’Evangelii gaudium vous ont attiré les foudres des ultraconservateurs américains. Quel effet cela fait-il à un pape de s'entendre qualifier de « marxiste » ?

    L'idéologie marxiste est erronée. Mais, dans la vie, j'ai connu beaucoup de marxistes qui étaient des personnes bonnes, et c'est pourquoi je ne me sens pas vexé.Les paroles qui ont le plus frappé sont celles sur l'économie qui « tue »...

    Le 13122013 dans « paroles en liberté » P.136

    Admire ce Jésus qui compte sur ses successeurs et les soutient.

    Comment le suis-tu ? dans quel monde ?  Avec qui ?

  • gandhi

     « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements » jean 14,15

    IL FAUDRA CHANGER DE PLANETE

    Dieu interdit que l'Inde suive un jour le chemin du développement à la mode occidentale, l’impérialisme économique d'une seule petite île, le royaume britannique, a enchaîné le monde entier. Si notre nation, avec trois cents millions d'habitants, appliquait ce modèle, nous serions des sauterelles capables de mettre à nu le monde entier.Mahatma Gandhi, octobre 1926

    Admirons ceux qui gardent ses commandements

    Et Toi ? avec qui ?

  • merveilles

    « celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père » (jean 14,12)

     « Avant, j'avais le sentiment que la crise, bien réelle, décourageait non seulement les agriculteurs, mais aussi dissuadait les jeunes de s'aventurer dans les activités professionnelles agricoles. Lors de mes visites, j'ai constaté bien au contraire que beaucoup de jeunes étaient attirés par toute une palette de métiers qu'ils pouvaient y investir et qui les intéressaient. Par exemple, j'ai fait la connaissance d'un jeune passionné de mécanique et qui, constatant la modernisation des outils dans l'agriculture, commençait à concevoir une activité professionnelle possible et motivante.

    En réalité, tous ces jeunes ont une réelle motivation par rapport à un métier, une voie de professionnalisation, ce que n'ont généralement pas les jeunes que je rencontre dans les filières générales ou dans des lycées professionnels. Dans les maisons familiales rurales, l'alternance permet aux élèves d'entrevoir davantage, et bien plus concrètement, ce que pourra être leur activité dans un futur proche. Et cela les motive. Même chez ceux qui viennent d'autres milieux, qui ne sont pas originaires du monde rural, il y a une attirance des espaces ruraux et de l'agriculture, pour diverses raisons : contact avec la nature, sentiment d'une certaine liberté de manœuvre. Il y a enfin, chez beaucoup de ces jeunes, une fibre écologique qui les pousse à investir dans cette voie.

    Tout cela n'enlève rien aux difficultés des éleveurs et cultivateurs, bien sûr (J.LM.Brunin  évêque du Havre)

     

    Admirons ce Jésus qui voit que nous allons faire des choses plus grandes !

    Et toi, qu’admires-tu dans ce qui naît ? Avec qui cela nait-il?