google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roger reflexions

  • salut

    « dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance     et lui crièrent :
    « Jésus, maître, prends pitié de nous. »
        À cette vue, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. »
    En cours de route, ils furent purifiés. » (
    Luc 17,11)

                Admire la purification des 10, la gratuité de l’action de Jésus, de son Père !

    Dès les origines, le Dessein créateur de Dieu est un dessein de salut. «L’histoire du salut ne se réduit pas à l’histoire du judaïsme et du christianisme. L’histoire profane tout entière est déjà sous la conduite du Dieu créateur et libérateur1. » Dieu veut le salut et le bonheur de tous les hommes. Ce salut comme don gratuit de Dieu s’accomplit dans le monde par la médiation des hommes même quand ceux-ci n’en ont pas conscience. …

    C’est dire aussitôt qu’il faut distinguer l’histoire du salut coextensive à l’histoire du monde qui est première et l’histoire  de la Révélation qui est seconde. ….La révélation qui permet aux hommes de prendre conscience du dessein de salut qui s’accomplit dans le monde est elle-même un don gratuit, mais ce salut s’accomplit chaque fois que les hommes travaillent dans le sens du Dessein Dieu, c’est-à-dire pour la construction du Royaume de Dieu comme royaume de justice et de paix, même s’ils n’en ont pas conscience.

    (Cl. Gefré-de babel à Pentecote P 61-62)

     

    Regarde autour de toi : qui est touché par l’avenir de la Planète, purifié ?

    Et toi ?comment ? avec qui ? est-ce que tu participes à cette histoire du salut ?

  • foi

    Jésus disait :« Si vous aviez de la foi, gros comme une graine de moutarde, vous auriez dit à l’arbre que voici : ‘Déracine-toi et va te planter dans la mer’, et il vous aurait obéi. (Luc 17,5)

                Admire ce Jésus qui promet l’incroyable !

    En Suisse, 68 % des votants ont, en effet, approuvé le 3 mars 2013 un référendum portant sur l'encadrement strict des très hautes rémunérations : les dispositifs prévus par l'initiative Minder17 (du nom de son promoteur Tho­mas Minder, patron d'une PME) comprennent la limitation à un an du mandat au conseil d'administration des entreprises cotées, et l'interdiction de certaines formes de rémunérations telles les indemnités de départ (les parachutes dorés) ou les primes pour les achats d'entreprise. Chaque année, les actionnaires réunis en assemblée générale devront voter la somme des rémunérations destinées aux membres du conseil d'administration et à la direction de l'entreprise. Contrevenir à ces règles pourrait donner lieu à un emprisonnement de trois ans et à des sanctions financières équivalentes à six années de salaire. À la suite de ce vote favorable, une Ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en bourse est entrée en vigueur le 1er janvier 2014 en attendant son approbation par le Parlement.( (C.Renouard –éthique et entreprise P.149)

                Admire la Foi de ce peuple Suisse et son efficacité !

                Et Toi, avec ton organisation, qu’est ce que ta foi déplace en ce monde ?

  • gratuité

    Jésus disait : « quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné, dites :
    ‘Nous sommes de simples serviteurs :nous n’avons fait que notre devoir’ »
    Luc 17,10)

    Admirons ce Jésus qui invite ses disciples à ne pas tirer gloire de leur travail !

    En Suisse, 68 % des votants ont, en effet, approuvé le 3 mars 2013 un référendum portant sur l'encadrement strict des très hautes rémunérations : les dispositifs prévus par l'initiative Minder17 (du nom de son promoteur Tho­mas Minder, patron d'une PME) comprennent la limitation à un an du mandat au conseil d'administration des entreprises cotées, et l'interdiction de certaines formes de rémunérations telles les indemnités de départ (les parachutes dorés) ou les primes pour les achats d'entreprise. Chaque année, les actionnaires réunis en assemblée générale devront voter la somme des rémunérations destinées aux membres du conseil d'administration et à la direction de l'entreprise. Contrevenir à ces règles pourrait donner lieu à un emprisonnement de trois ans et à des sanctions financières équivalentes à six années de salaire. À la suite de ce vote favorable, une Ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en bourse est entrée en vigueur le 1er janvier 2014 en attendant son approbation par le Parlement.( (C.Renouard –éthique et entreprise P.149)

                            Admire ceux qui agissent gratuitement pour des lois  plus justes !

    Et Toi que fais-tu  pour des lois plus  justes? avec quelle organisation ?