google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roger reflexions

  • conversion

    « Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion »Marc 1,1….

    « L'extractivisme, ce pillage des ressources naturelles de la planète par la force, a donné à l'Europe puis aux USA les moyens de dominer le monde.

    Depuis la disparition des colonies, la dette illégitime, nouvelle violence imposée aux pays dits « en développement», a permis d'assurer la continuité du pillage. Cette dette a amplifié le système extractiviste, initialement appliqué aux produits fossiles et agricoles, en l'étendant aux ressources financières du Sud puis aujourd'hui du Nord. Elle impose le remboursement par les populations de dettes dont elles ne sont pas responsables mais victimes. Dette et extractivisme sont intimement liés. Facteurs d'injustice, de corruption, de violences sociales et environnementales, ils sont également à l'origine du dérèglement climatique. » Nicolas Sersiron  « Dette et extractivisme »

     

    Admirons celui qui préparait l’accueil de Jésus !

    Comment appelles-tu les européens à se convertir ? Et ton organisation ?

     

  • avent

    « restez éveillés »Mc.13,33

    Avent : Bonne Nouvelle, le Seigneur vient !

     

    Toi qui cherche réellement l’amour, la justice, la paix
    Marie et Joseph ont mis au monde celui qui est le chemin.

    Aussi, sur la terre entière, cette humble naissance va être  fêtée,

    N’est-ce pas la seule naissance ainsi fêtée? Quel mystère !

     

    Déjà, Il vient : en Amérique latine et en Afrique, de véritables Communautés Ecclésiales  de Base lui font la fête! Réjouissons-nous !

    Il vient au Liban : des déplacés sont accueillis en grand nombre ! Réjouissons-nous !

    Il vient en Allemagne  chez ces pauvres qui luttent pour travailler à temps complet. Réjouissons-nous !

    Il vient lorsque des paysans du monde entier se battent pour continuer à développer eux-mêmes leur terre, (même s’ils ne connaissent pas encore son vrai nom). Réjouissons-nous !

     

     

    Réjouissons nous le Seigneur va venir parmi nous, qu’allons-nous lui offrir pour l’accueillir?

    -Comme un homme parti en voyage, il nous donne tout pouvoir pour gérer la pollution atmosphérique. Allons-nous lui offrir de vraies réalisations?

    -Jean Baptiste proclamait un baptême de conversion, offrirons nous au Seigneur notre conversion : par exemple :peuple européen apprendrons-nous  à reconnaître tout ce que nous devons aux autres continents (appauvris) ?

    -Jean proclamait « au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas », manifesterons  nous publiquement que l’envoyé de  Dieu vient là où des femmes et des hommes sortent ensemble des  routines religieuses et sociales pour que ce  monde soit plus humain ?

    Rachid écrit : « À mon sens, quand des gens prient, quels que soient leur degré de croyance et leurs connaissances religieuses, ils devraient surtout être dans une attitude d'action de grâce, une attitude où l'on dit d'abord « merci ».

     

    Bonne Nouvelle, le Seigneur vient, Réjouissons nous !

     

  • Roi

      « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, …. il siégera sur son trône de gloire.
        Toutes les nations seront rassemblées devant lui….j’avais faim, j’étais étanger… »  (Mt.25,31…)

     

    « On voit mal les pays industrialisés renoncer au mode de consommation énergétique qui est le leur, condition pourtant indispensable au développement durable. Et il y a là quelque chose de particulièrement cynique, lorsque les droits humains fondamentaux sont empêchés sous des prétextes de confort. Cet égoïsme de masse n’est pas moins scandaleux que celui individuel, mais il est insensible à toute honte.

    Face à des institutions iniques, la personne abandonne la lutte pour la croire perdue d’avance. C’est oublier que la lutte et la victoire sur le péché, et particulièrement le péché structurel, ne sont pas le fait de l’homme seul. Elles appartiennent au Christ et l’homme ne fait jamais que participer à sa lutte et à sa victoire, sans être capable d’en percevoir ni tout le mouvement ni le plein achèvement. Là également cette perte de l’espérance théologale dévoile le péché structurel comme un véritable péché

     Le péché structurel est caractérisé par cette incapacité de l’acteur à voir le mal qu’il commet et contribue à commettre .(Nebel- péché structurel P.520-529)

         Un jour toutes les Nations seront rassemblées devant Celui qui a tant combattu

         Réjouissons-nous

    Il leur dira : j’avais faim, j’étais nu…vous m’avez : accueilli ou pas accueilli !

    A tes yeux, et  pour ton groupe,  Comment cette espérance  critique toutes nos réalisations et nous libère de toutes nos peurs?