google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

se convertir

 «Jésus parcourait les villages des environs en enseignant. Il fait venir les Douze. Et il commença à les envoyer deux par deux…… Ils partirent et ils proclamèrent qu’il fallait se convertir. » (Marc 6,7-12)

 

Mais qui, chez nous, a jamais eu l'idée que les pays pauvres pourraient eux aussi avoir un droit de se mêler de la politique mondiale des pays industrialisés de la zone Nord afin de pousser résolument à une démocratisation du monde ? Qui, chez nous, a jamais pu penser que les pays pauvres avaient le droit de mettre en question la souveraineté des pays riches ? Non seulement ceux-ci sont responsables des catastrophes écologiques, mais ils soumettent en outre les peuples pauvres et les cultures dont le développement diffère du nôtre à une modernisation et à une accélération qui, loin de promouvoir dans ces pays des formes dignes de vie humaine, les détruisent. Y a-t-il donc deux espèces de droits de l'homme ? Et cette inégalité ne devient-elle pas de plus en plus criante depuis la fin de la guerre froide et donc depuis que les pays industrialisés du Nord, riches et puissants, n'ont plus à craindre que les pays pauvres ne passent dans le mauvais camp ? L'Église, qui se trouve présente au point de rupture entre les uns et les autres, ne doit-elle pas courageusement devenir le lobby défenseur des pays pauvres, de leur droit d'intervention dans la politique mondiale, de l'égalité de tous en matière de droit des gens, ceci contre l'opinion commune selon laquelle le postulat des droits des gens est un impératif étranger au système dès lors qu'il s'agit de commerce international? Finalement, le royaume de Dieu que prêche l'Église n'est pas indifférent au cours des tarifs commerciaux '. (JB Metz-- memoria passionis P.195-196)

Admire ce Jésus qui confie une telle mission !

Comment vas-tu proclamer qu’il  faut  se convertir maintenant ? Avec qui ?

Les commentaires sont fermés.