google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

souffrances

Jean lui dit : « Maître, nous avons vu quelqu’un qui chassait les démons en ton nom et nous avons cherché à l’en empêcher parce qu’il ne nous suivait pas. » Mais Jésus dit : « Ne l’empêchez pas, (Marc 9,38)

Admirons ce Jésus qui fait respecter ceux qui ne le suivent pas

Quel narcissisme ne serait pas celui du croyant qui, face à l'immense souffrance des créatures, ne voudrait voir dans l'œuvre divine qu'un motif de jubilation, mais jamais entendre son cri de protestation contre ce visage obscur de Dieu ?

…….. La foi du chrétien n'est pas seulement cantique, mais aussi cri, ainsi que le montrent bien les derniers mots de la Bible. ………..

comment peut-on lier la souffrance présente dans le monde, celle des innocents, avec l'idée d'un Dieu créateur tout-puissant?

 (. Prenons-nous vraiment au sérieux l'incontournable dialectique de la souffrance qui est propre à la tradition biblique ? Quand j'entends aujourd'hui les métaphores positives d'une prédication où il n'est plus question que de l'amour divin, je me le demande. (Metz memoria passionis P.13,14,17)

S’il y avait un bon Dieu, disent beaucoup: Comment est-ce qu’ils nous montrent le visage obscur ,déroutant,  de Dieu ?

Les commentaires sont fermés.