google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • fermer la bouche

    les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, ……posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve (Mt.22,34) :

    admirons cet homme, à  peine a-t-il fermé la bouche à un groupe qu’un autre le met à l’épreuve !

    « Pour qui habite dans une communauté qui voit son existence menacée, ce n’est pas une option de ne pas se battre. Il n’est pas possible de choisir le bon moment pour se battre. Soit on se bat, soit on meurt. Soit vous vous battez, soit vous vous retrouvez à la périphérie d’une ville appauvrie et sous-développée, ce qui, pour beaucoup de ces gens, équivaut à la mort.

    Il est nécessaire de prêter attention au potentiel révolutionnaire et transformateur des luttes des communautés paysannes et des peuples originaires. Elles sont profondément transformatrices car elles bouleversent la logique de notre regard sur le monde. Si nous ouvrons nos oreilles, nos esprits et nos cœurs, ces luttes subvertissent nos propres subjectivités traversées par le capitalisme, la colonisation, la modernité. Nous aussi, nous sommes colonisés.

    Contrairement à ce que l’on pense, ces luttes ne sont pas seulement des luttes localisées pour un morceau de terrain ou pour la défense des corps. Elles sont affirmation du présent et construction d’une possibilité d’avenir. (DIAL 21102020)

    Repère ceux qui ferment la bouche aux biens pensants d’aujourd’hui !

    Et Toi ? Ton groupe ?

    En Eglise, nous te louons pour tous ceux qui  ferment  la bouche de certains groupes

    Prions pour tous ceux qui sont éprouvés actuellement

  • fete

    «  Jésus …leur dit en paraboles: « Le royaume des Cieux est comparable à un roi qui célébra les noces de son fils. Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités, ‘Voilà : j’ai préparé mon banquet, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez à la noce.’      ‘Le repas de noce est prêt,    Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convive (Mt.22,1..)

    Admirons celui qui invite à la noce, à la fête avec les autres

    La venue élu royaume est bonne nouvelle et elle est, de ce fait incompatible avec la tristesse. Plus encore, le royaume de Dieu doit être célébré avec joie car ce serait une bonne nouvelle bizarre si elle ne conduisait pas à cela.(une Bonne Nouvelle qui ne produirait pas la joie !!! …)C'est ce que montre Jésus.

    Outre l'annonce et la pratique du royaume, Jésus fête ce royaume, plus particulièrement sous la forme de repas. Dans les évangiles, il est question de repas dans les paraboles, dans les miracles et dans la multiplication des pains. De plus, Jésus leur accorde une importance particulière dans sa propre vie : Il mange avec les pécheurs et les méprisés .. et, à la fin de sa vie, il choisit le moment d'un dîner pour faire ses adieux à ses amis ... Apres sa résurrection aussi, plusieurs de ses apparitions sont rapportées lors d'un repas (J.C Libérateur de J.Sobrino P.199)

     

    Regarde ceux qui annoncent de Bonnes Nouvelles !

    Et Toi, as-tu une Bonne Nouvelle à annoncer ? et ton groupe ?

  • gouvernement

     

    « En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple :
            Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. » (Mt. 21,33-43)

    Admirons le courage de cet envoyé du Père    –

     

    le plus grand danger, pour l'État comme pour l'Église, ne vient pas de citoyens ou de fidèles empressés à revendiquer leur part de responsabilités dans le gouvernement, mais de ceux qui en laissent volontiers la charge à d'autres pour s'occuper de leurs intérêts privés ;J.Moingt l’esprit du christianisme P.239)

    regarde ceux qui revendiquent  leur part dans le gouvernement de l’Eglise comme dans  la société

    Et Toi ? avec qui ?