google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • fils de charpentier

     

    pour Jésus être pauvre, c’est sa manière d’être homme et de vivre comme homme…….c’est ce qu’il offre à tout le monde…… …

     

    Au long des siècles, l’homme a toujours insisté pour construire un monde dont l’horizon est le monde du riche, un monde d’abondance où l’on a tout. Les résultats sont évidents : Chaque jour augmente le nombre de personnes qui vivent dans la misère.

     

    Federico Carrasquilla-Colombien

     

  • joyeux Noël

     

    Je vous souhaite un Bon et joyeux Noël,

     

    que ces fêtes nous aident

     

     --à chercher pour quoi nous allons vivre cette année : avoir plus ? +de quoi ?(consommer quoi ?) ou être plus humain, + sobre, +frugal ? vivre comme et avec les gens simples ou comme ceux que la TV nous montre ?

     

    --à chercher une vie plus détendue, conviviale et libre.

     

     

     

    les chrétiens découvriront-ils devant la crèche qu’il n’y a pas d’avenir et pas de bonheur pour l’humanité sans sobriété ?

     

    Que les gens simples nous apprennent à vivre et à lutter pour un monde qui ait les mêmes  valeurs : solidarité, gratuité, réalisme, obstination, sens du concret, de la joie de servir et de la fête etc..

     

     

     

    Chrétiens irons nous chercher le Seigneur est là où il arrive, chez les plus fragiles ?

     

    Il vient vivre et agir d'abord avec les gens du peuple pour transformer le monde !

    Joyeux Noël. Roger             

  • va-t-il venir?

     

    les signes de la présence de Dieu :,……….. ce sont tous des signes qui désignent une transformation de la condition des pauvres : « les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres » (Mt 11, 5). Et en pleine synagogue, au début de son activité, pour annoncer la couleur afin que nul ne s’y trompe, Jésus reprend à son compte le passage d’Isaïe 61 : « annoncer aux captifs la délivrance, aux aveugles le retour à la vue, rendre la liberté aux opprimés [...] annoncer la bonne nouvelle aux pauvres » (Lc 4, 18).

     

    « Annoncer l’Évangile aux pauvres » est une expression qui vient au terme d’une énumération d’actions concrètes accomplies à leur égard. Mais elle ne désigne pas une activité qui s’ajouterait simplement aux autres : elle récapitule et résume en elle tous ces actes sauveurs. L’annonce de l’Évangile ne s’ajoute donc pas à la liste comme une simple activité supplémentaire, d’ordre verbal cette fois : c’est une conclusion qui reprend et résume tout ce qui précède. Car annoncer l’Évangile, c’est faire ce qui est dit, indissociablement ……………….

     

    La vérité de l'Évangile annoncé se joue dans le point de départ : d'abord tous les hommes ou d'abord les pauvres. En vérité, si l'Évangile n'est pas d'abord annoncé aux pauvres, alors nous n'annonçons pas le bon Évangile à tous les hommes.

     

    (Alain Durand « la cause des pauvres »P.55)

                                                                       le vois-tu venir? comment va-tu l'aider à venir ?