google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

yahve

Depuis les temps anciens, les Juifs donnaient à Dieu le nom de « Yahvé » pour le différencier des dieux des autres peuples1. A partir de l'Exil, pourtant, ce nom a été de moins en moins employé. Le « saint nom » de Yahvé a été réservé au culte officiel rendu dans le Temple2. Dans les circonstances ordinaires, on utilisait des expressions telles que « le Très-Haut », « la Puissance », « Le Lieu saint », « Celui qui habite le Temple », « le SeigneurJésus, comme ses contemporains, utilise aussi ces formulations mais elles ne sont pas caractéristiques de son style. Ce qui vient: du plus profond de lui, c'est « Père ».

 

1Selon Michée, prophète juif entre 738 et 693 av. J.-C. « Tous les peuples marchent chacun au nom de son Dieu, mais nous, nous marcherons au nom de Yahvé, notre Dieu. pour toujours et à jamais » (4, 5).

2Nous savons que ce nom était prononcé par le grand prêtre, lorsqu'il pénétrait dans la partie la plus sainte du Temple, le jour de l'Expiation (Yom Kippour).

 

 En réalité, Jésus ne parle pas de Dieu, mais du Royaume de Dieu. À la base de son expérience religieuse, il y a un changement décisif de focalisation : Dieu est pour les hommes et non les hommes pour Dieu ….. C'est pourquoi il ne saurait y avoir de sabbat ou de culte agréable à Dieu si ce n'est pas pour le bien des hommes.

 (Pagola330-336)

Jésus ne parlait pas de Dieu !!  mais de son Père et du notre !

Et toi de Qui parles quand tu en as l’occasion??

Les commentaires sont fermés.