google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • purifier la mémoire

    « De même que le christianisme primitif a donné naissance à la chrétienté avec toutes les confusions possibles entre le politique et le religieux, le succès de la prédication du prophète a entraîné très vite l'édification d'un nouvel empire qui a conquis l'espace méditerranéen du VII siècle au XII° siècle avec ses capitales fameuses que furent Damas, Bagdad et Cordoue. Et quoi qu'il en soit de la différence des situations historiques, encore aujourd'hui, l'affrontement entre les deux religions alimente la rivalité entre deux modèles de civilisation, le monde de l'islam d'un côté, l'Occident de l'autre. Et à cause des dérives récentes de l'islamisme, certains sont tentés de penser, surtout depuis la chute du mur de Berlin, que désormais la frontière entre le monde libre et un monde totalitaire est celle de l'Occident et du monde de l'islam'.
    À l'inverse, l'imaginaire spontané des masses musulmanes continue souvent d'identifier le christianisme avec le modèle d'un Occident impérialiste, matérialiste et décadent. »(Geffré P.188)

                                     Prenons conscience des rivalités et des dérives du passé !
                                     Aujourd’hui comment est-ce que tu t’en libères ?

  • préjugés

    « dans tout dialogue, la première condition, c'est de respecter l'autre dans sa différence. Il faut donc manifester de l'intérêt pour ses convictions d'autant plus qu'elles me sont culturellement et religieusement étrangères. On doit ainsi dépasser ses préjugés spontanés et se garder en particulier de réduire à du déjà connu tout ce qui semble avoir quelque similitude avec son univers de pensée personnel. » (C.Geffré « de Babel à Pentecôte »P.17)

    -------Au Chiapas, Notre Eglise sait-elle manifester de l’intérêt pour les convictions des indigènes ?
    -------Et nous, savons nous manifester de l’intérêt pour les musulmans, les arabes, les réfugiés ?
    -------Quels préjugés devons nous vaincre en nous ? dans la société ?

  • careme1

    « Jésus n'exclut personne. Il annonce à tous la Bonne Nouvelle, mais cette nouvelle ne peut être entendue par tous de la même manière. Tous peuvent entrer dans son Royaume, mais les moyens ne sont pas les mêmes pour tous, car la miséricorde de Dieu exige avant tout que justice soit faite aux pauvres et aux humiliés. C'est pourquoi la venue de Dieu est une chance pour ceux qui sont exploités, tandis qu'elle est une menace pour ceux qui les exploitent. » (Pagola P.114)
                    Le Dieu de Jésus est chance ou menace.
                    Pour toi quand est-il chance ? quand est-il Menace ?
                    Et Toi, pour qui es-tu chance ?
                    Qui se sent menacé par ton action et celle de ton organisation ?