google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alliés

« Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes. » Mt.22,1

les migrants sont de retour à Calais, et il n’existe plus aucun hébergement officiel. L’exécutif marche sur des œufs. D'un côté le chef de l'Etat parle du  devoir d'accueil et prône la générosité ; de l'autre, son ministre de l'Intérieur Gérard Collomb tient un discours de fermeté. Il veut absolument éviter que ne se recrée un appel d’air. Certains à gauche ont même dénoncé une position alignée sur celle de Marine Le pen. Or, face à cette situation dramatique, il n'y a pas de demi-mesure possible. Pour Emmanuel macron, c’est l’épreuve du feu  sur ce sujet hautement régalien. (Challenges-Juin 2017)

 

« il est évident que la migration aujourd'hui est très liée à la faim, au manque de travail, à la tyrannie d'un système économique qui place au centre le dieu argent et non la personne. On met alors les gens au rebut. Un pays crée alors - en Amérique, en Afrique, partout - une situation économique imposée, naturellement, qui met les gens au rebut. »(François, Pape, 06032015)

 

Admirons ce Jésus qui ose dire  que certains ne sont pas  dignes de Dieu !

Que fais-tu, avec d’autres, pour dénoncer publiquement ceux qui ne sont pas dignes ?

Les commentaires sont fermés.