google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • royauté

    Jésus répondit :« Ma royauté n’est pas de ce monde ; si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. En fait, ma royauté n’est pas d’ici. » (Jean 18,333…)

    Admirons cet homme est jugé comme dangereux politiquement !

     

    Que le règne du Christ soit en fait caché dans le monde présent, ce ne doit pas empêcher les chrétiens d'en vivre déjà publiquement et — dans l'esprit de ce règne — d'apporter leur concours aux tâches de la société humaine.

    De même il n'est ni action ni effort des chrétiens pour correspondre à ce règne du Christ qui ne soit provisoire et ne requière des rectifications. … ;Parce que notre connaissance de ce qui est arrivé en Jésus et de sa signification requiert toujours des rectifications, parce que, avec elle, la prédication chrétienne, l'action des chrétiens requièrent toujours aussi des rectifications, …. Dans cette mesure même le règne du Christ n'est pas encore manifeste non plus dans l'Eglise, ni dans la connaissance, ni dans l'agir des chrétiens, ni enfin dans la forme de l'Eglise. (Panenberg : le symbole P.134)

    Dans l’Esprit du  Christ, comment est-ce que tu participes aux taches de la société humaine ?

    Es-tu conscient que cet agir est toujours à rectifier, comme ta connaissance de J.C. ?

  • un jour

    « Alors on verra le Fils de l’homme venir …..pour rassembler les élus des quatre coins du monde depuis l’extrémité de la terre jusqu’à l’extrémité du ciel. » (Marc 13,25….)
                     Admire cette promesse (cette conviction) qui aidait  Jésus à ne pas faiblir dans ses luttes pour commencer à unir les humains juifs ou pas, femmes ou hommes…!

    « La capacité des consommateurs à changer le monde est plus forte qu'on ne le croit. Dans le domaine agroalimentaire, la croissance de la demande de bio est telle que notre pays importe aujourd'hui de nombreux produits qui pourraient parfaitement être cultivés en France. Associé au potentiel de la révolution numérique, le pouvoir des consommateurs s'attaque aussi à la composition des aliments transformés. C'est ainsi qu'une application gratuite comme Yuka permet, en scannant les codes-barres, de savoir précisément ce qu'il y a dans les différents produits, à commencer par les additifs en tout genre. Cette application   s'appuie notamment sur Open Food Facts, une base de données ouverte développée sur un mode participatif à la manière de Wikipédia. Alors que les normes d'étiquetage légales demeurent insuffisantes, du fait de la résistance de l'industrie, de tels outils pourraient conduire, si leur usage s'étend, à contraindre les producteurs à modifier la composition de leurs produits pour ne pas perdre de parts de marché. (PHILIPPE  FRÉMEAUX _Alternatives Economiquss  Octobre 2018)

    Un jour, le Fils de l’homme rassemblera tous ceux qui ont commencé à changer le monde.
    Regarde ceux qui, actuellement, agissent pour changer le monde.

    Accueille la promesse de l’évangile et laisse-toi dynamiser  par cette promesse.

  • mefiez vous

    « Dans son enseignement, Jesus disait : « Méfiez vous des scribes qui tiennent à déambuler en grandes robes, à être salués sur les places publiques,

    à occuper les premiers sièges dans les synagogues et les premières places dans les dîners.

    Eux qui dévorent les biens des veuves et affectent de prier longuement, ils subiront la plus rigoureuse condamnation. » (Marc 12,38..)

    Admire ce Jésus qui dénonce publiquement un groupe social de son temps !

     

    « Or, beaucoup vivent aujourd’hui dans une indigence scandaleuse. Ce ne sont pas les biens qui manquent mais une libre et prévoyante action qui assure leur production adéquate, et leur distribution équitable. L’homme devrait considérer que les choses qu’il possède légitimement peuvent aussi profiter à d’autres, et que la propriété d’un bien fait de celui qui le possède un administrateur de la Providence. Si je ne parviens pas à donner quelque chose, c’est parce que celle-ci me possède et que j’en suis esclave. »(François pape 07/11/2018)

     (Aux USA)« Le groupe Legatus, qui rassemble 5 000 chefs d’entreprise catholiques met sous séquestre 820 000 dollars destinés au Saint-Siège. »(La Croix 07092018)

     

    « Les Nations unies ont publié mardi 11 septembre leur rapport annuel sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde auquel ont participé cinq agences internationales dont la FAO, l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Le rapport, présenté depuis le siège de cette dernière à Rome, constate une hausse de la faim dans le monde pour la troisième année consécutive. Dans ces conditions, il estime qu’il sera difficile d’atteindre l’objectif de développement durable (ODD) fixé en 2015 par l’assemblée générale de l’ONU, d’éradiquer la faim en 2030. » (La croix 12092018)

    Cherche qui, aujourd’hui,  dévore les biens des autres

    Qui les dénonce publiquement ?