google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • condamner

    « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés.
    Pardonnez, et vous serez pardonnés » (‘Luc 6,27)

    Admirons Celui qui propose aux humains d’agir comme Dieu

     

    « .Paul Valadier nous invitait déjà, à partir de la tradition chrétienne, à regarder la grandeur de l'homme jusque dans ses faiblesses. Non pas pour en rester aux faiblesses, mais pour ne pas les nier afin de les travailler comme lieu possible de croissance. Parmi ces faiblesses, on pense aux diminutions physiques et psychiques, et au témoignage de tant d'hommes et de femmes handicapés, rayonnant d'humanité. Ils ont pu et su accueillir un « plus de vie », un plus d'intelligence, un plus d'amour de l'intérieur de leur faiblesse. Ils se sont ouverts à la vie, ont franchi les barricades que le regard de la société avait construites et ont changé leur propre regard sur eux-mêmes. » (T.Magnin-penser l’homme 258-259)

     

    Aidons l’Eglise à demander aux hommes de ne pas la condamner !

    Aidons l’Eglise à reconnaître ses faiblesses et à les travailler!

     

  • malheur

    « Quel malheur pour vous qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim !
    Quel malheur pour vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et vous pleurerez ! » (
    Luc6,24)

     

    Admirons le courage de ce Jésus qui parle ainsi à certains hommes de son temps!

     

    « Est-ce que nous avons commencé à réduire nos émissions de gaz à effet de serre ? La réponse est non. Est-ce que nous avons commencé à réduire l'utilisation des pesticides ? La réponse est non. Est-ce que nous avons commencé à enrayer l'érosion de la biodiversité ? La réponse est non. Est-ce que nous avons commencé à nous mettre en situation d'arrêter l'artificialisation des sols ? La réponse est non. » (Nicolas Hulot, France Inter, 28 août 2018)

     

    Le seul pays qui a vraiment fait de la transition écologique un objectif de politique publique est la Chine. L'Indonésie a pris de très bonnes décisions : elle a récemment décidé de mettre fin à toutes ses subventions fossiles et, avec les recettes budgétaires dégagées, de financer une couverture maladie obligatoire. Elle a ainsi inventé l'ébauche d'un État social écologique. Les pays Scandinaves, la Suède en tête, font aussi d'énormes progrès en efficacité énergétique et en réduction de leurs émissions de CO2, parce qu'ils ont mis en œuvre une politique publique ambitieuse. Ce n'est pas du tout le cas en Europe, aux États-Unis ou au Japon. (G.Giraud-cahiers de l’atelier 558)

     

    Quel malheur la catastrophe peut arriver bientôt, en ce monde, et dans l’autre il faudra rendre des comptes !

  • large

    Jésus dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. »
        Simon lui répondit :« Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ;
    mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. » (
    Luc 5,1-11)

    Admirons celui qui ne cesse d’embaucher pour l’aventure.

    « L'effondrement de l'immeuble Rana Plaza, au Bangladesh, en 2013, qui a coûté la vie à plus de mille ouvrières, a jeté une lumière crue sur ces pratiques. Les usines de confection textile travaillaient pour diverses marques internationales qui n'ont pas été directement inquiétées. …..un projet de Traité sur les entreprises et les droits humains est en préparation à l'ONU. Ce n'est certes pas la première tentative : plusieurs ont déjà avorté par le passé, faute d'un réel soutien de la part des pays sièges des principales ETN. Chacun de ces échecs s'est soldé par le lancement de nouvelles initiatives volontaires internationales. Mais face à l'incapacité de ces instruments de soft law de prévenir efficacement les catastrophes environnementales et les drames humains, l'idée d'un instrument contraignant a revu le jour en 2014, sous l'impulsion de l'Equateur et l'Afrique du Sud. Un groupe de travail intergouvernemental sur les sociétés transnationales et autres entreprises concernant les droits humains, a ainsi été mis en place. Si les pays riches ont plutôt brillé par leur absence ou leur opposition, la mobilisation en faveur de ce projet ne cesse de s'amplifier. …..( Dupré-le pouvoir des multinationales P.66-73)

                            Repère ceux qui avancent au large actuellement.

    Comment, sur sa parole,  vas-tu connaitre et soutenir ceux qui voient large ?

    Avec qui ?