google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • pentecote

    « …Cretois et arabes , tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. »(actes 2,11)

                Admirons Celui qui rejoint  chacun dans sa langue, dans sa culture !

    Le carnaval de Rio lundi 2 mars 2020,

    Dès la première nuit de défilés, les écoles de samba ont rendu hommage à la force des femmes, au Christ des périphéries, aux populations indiennes et aux adeptes du candomblé.

    Dès le dimanche 23 février, les écoles de samba du Groupe spécial de Rio de Janeiro répercutèrent le cri des minorités sur le sambodrôme de la Sapucaí. Les défilés ne manquèrent pas d’évoquer les pauvres, les femmes, les Noirs et les peuples indiens : ainsi l’école de la Mangueira a présenté un Christ né dans la favela et l’école de la Grande Rio a apporté les symboles du candomblé et chanté l’histoire du « père de saint », Joãzinho da Goimea.

    L’école Estácio de Sá ouvrit la nuit avec le thème Pedra (« la pierre »), pour critiquer la dévastation de l’environnement. Les impacts de l’exploitation minière étaient abordés par un char allégorique, « À la recherche de l’or », évoquant la situation des garimpeiros (chercheurs d’or) : « O garimpo traz o ouro, a cobiça dos mortais / Peneirar, peneirar / Devastando a natureza no Pará dos Carajás » [« Creuser donne de l’or pour l’avidité des mortels. / Tamiser, tamiser, / C’est en dévastant la nature dans les mines du Carajás, dans l’État du Para »].

                Cherche ceux qui s’opposent à une mondialisation uniformisante.

    Et Toi ? dans quelle organisation ?

  • gloire

    « Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire.
    Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe. (jean 17,1….)

    Admire : Comment Jésus pense qu’il  a  glorifié le Père !

    « Si le christianisme de ce début de XXIe siècle est un christianisme fatigué, si la chute de la pratique cultuelle est aussi effarante, c’est parce que la foi apparaît à beaucoup de gens comme un outil inopérant. Et que fait un ouvrier avec un outil inutile ? Il le laisse, il l’abandonne. J’essaie de faire de la foi un outil opérant dans l’existence. »  (Marguerat la croix 11/04/2020)

                Cherche : actuellement qui fait de la foi un instrument opérant  dans l’existence ?

                Et toi ? avec qui ?

  • verité

    « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité, ’(Jean 14,16)

    Réjouis toi, le père veut nous donner l’esprit de vérité

    Moi aussi, je suis appelé à réviser ma croyance, mais je dois avouer que j’ai toujours été conduit par le gain auquel je parviens par ce parcours intellectuel. Si ma foi n’a jamais vraiment été en danger, j’ai dû faire de profondes révisions. Par exemple, accepter que certains récits de miracles – comme Jésus marchant sur les eaux – soient vraisemblablement des constructions théologiques. Dans un premier temps, c’est extrêmement déroutant. Jusqu’au moment où j’ai découvert qu’il y a un autre registre que l’exactitude des faits. Passer d’une vérité historique à une vérité théologique, c’est découvrir qu’une fable est parfois plus vraie qu’une anecdote historique, parce qu’elle est plus riche de sens. Oui, il y a une forme de conversion qui n’est pas toujours aisée. Mais, j’en suis témoin, ce que l’on perd en croyances anciennes, on le gagne en convictions d’adulte. (Marguerat la croix 11/04/2020)

                            Admire cet homme qui gagne en convictions d’adulte

                            Cherche autour de toi qui cherche et propose des convictions d’adulte ?