google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • dur

    « Après l’avoir entendu, beaucoup de ses disciples commencèrent à dire : « Cette parole est rude ! Qui peut l’écouter ? » …….

    Dès lors, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent et cessèrent de faire route avec lui.

    Alors Jésus dit aux Douze : « Et vous, ne voulez-vous pas partir ? » (Jean 6,60..)

     

    A Reggane, la vie s’est arrêtée le 13 février 1960

    Le Dr Oussidhem Moustapha, qui travaille à l’hôpital de Reggane depuis vingt ans, précise : “A la fin des années 1980 et au début des années 1990, je recevais entre cent et trois cents personnes pour des examens. L’an dernier, c’étaient trois mille cinq cents.” L’une des choses qui nous a frappés à Reggane est le nombre de malades mentaux. Des familles entières sont affectées parce que, nous dit-on, “le père a travaillé près du lieu de l’explosion et est devenu fou à la suite du choc, sans parler des lésions de la peau, des stigmates physiques et des paralysies partielles, ainsi que d’autres phénomènes sur lesquels les médecins n’arrivent pas à mettre de mots.”

    …..Les ruines des installations n’ont pas été déblayées et sont toujours visibles. Les autorités françaises ont simplement enfoui les gros engins dans le sable. Quant à certains équipements légers abandonnés sur place, ils ont été récupérés par les habitants, ignorant la dangerosité de ce matériel contaminé et radioactif. Les autorités algériennes ont isolé l’endroit par une enceinte de plusieurs kilomètres. De même, la France, avant son départ, a détruit la route et installé des barrières interdisant l’accès au site. Mais les gens ont trouvé d’autres chemins pour y accéder. Pour les autorités locales, il serait tout aussi important de nettoyer ce site que de verser des indemnités. Abderrahman Lhbab, ingénieur chimiste et membre de l’Association algérienne du 13 février 1960, estime que “la France se trompe en considérant que les victimes sont ceux qui ont travaillé sur le site. Les véritables victimes, ce sont les générations futures. Avant les dédommagements, il faudrait d’abord reconnaître le crime et demander pardon. Car le crime est énorme !” (Rumdhan Jaafari Courier international 2018 )

     

    Admire Celui qui ne cache pas que le chemin qu’il prend et propose est dur : donner sa vie !

    Actuellement devant les responsabilités de notre pays,

     : Qui le suit ? Qui l’abandonne ? Et Toi ? Avec qui ?

  • chair

    Jésus disait :« ma chair, donnée pour que le monde ait la vie. » jean 6,51

    « “L’aide directe constitue une réponse appropriée à des besoins immédiats, extraordinaires, causés par exemple, par des catastrophes naturelles, des épidémies, etc. Mais elle ne suffit pas à réparer les graves dommages qui résultent des situations de dénuement, ni à pourvoir durablement aux besoins. Il faut aussi réformer les institutions économiques et financières internationales, pour qu’elles promeuvent mieux des rapports équitables avec les pays les moins avancés. Il faut soutenir l’effort des pays pauvres travaillant à leur croissance et à leur libération.”

    Le financement d’un tel développement implique de mobiliser des ressources propres aux pays afin qu’ils puissent mettre en œuvre de façon autonome, indépendante et pérenne, leurs propres politiques publiques. Cela passe par l’annulation des dettes odieuses et l’allègement des dettes extérieures qui grèvent les budgets des Etats sans aucun bénéfice pour le développement, et la prévention du surendettement. Cela passe également par des conditions accrues imposées aux investissements privés étrangers, afin qu’ils contribuent réellement au développement, en particulier par une redistribution équitable des richesses créées (rémunération du travail, contribution fiscale..).(CCFD TS)

    Admirons Celui qui donne vraiment  sa chair pour la vie du monde !

    Aujourd’hui, non plus, il ne suffit pas de bon sentiments, en es-tu convaincu ?(surtout si tu manges sa chair).

  • eau

    « Dans les Prophètes il est écrit : Tous seront instruits par Dieu. ….En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit a la vie éternelle. « Jean 6,45)

     « Les pénuries d'eau touchent 40 % de la population mondiale. Sans une mobilisation rapide de la communauté internationale, les victimes seront plus nombreuses chaque année. Modifions la trajectoire pour changer l’avenir de l’eau. Pour cela, nous devons repenser notre façon de comprendre, de valoriser et de gérer cette ressource si précieuse.(banque mondiale 22032018)

    Le changement climatique a désormais un visage : celui des migrants contraints de quitter leur foyer. Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale intitulé #Groundswell, l’Afrique subsaharienne, l’Asie du Sud et l’Amérique latine pourraient compter plus de 140 millions de déplacés climatiques internes d'ici 2050. (banque mondiale 19032018)

    Admire Jésus qui voit que Dieu instruit tout homme !

    Crois-tu efficacement que les migrants sont un rappel important ?